Le Multiple et la mise en « pratiques collaboratives »

Une fois n’est pas coutume de revenir sur un événement déjà passé mais comme c’était le 1er octobre dernier, nous pouvons considérer qu’il reste d’actualité.

Petit rappel des faits, l’événement « Citoyen maker & innovation social » était consacré à la mise en avant de projets collaboratifs & participatifs liés au numériques sur le territoire tout ça en lien avec la venue Michel Briand, le « pape » des pratiques collaboratives à mi-chemin entre l’ESS et le numérique…

Voir les images des café projets de l’après-midi

Michel Briand, Membre du Conseil National du Numérique (parmi ses multiples casquettes)  nous a donc présenté le rapport que fait le CNNum  au gouvernement et ses préconisations sur l’inclusion numérique, quelques jours seulement avant de les présenter à Manuel Valls, à la secrétaire d’Etat au numérique Axelle Lemaire, et au secrétaire d’Etat à la réforme de l’etat et à la simplification, Thierry Mandon !

innovationsocialeouverte

Extrait de l’article « Premier pas vers une gouvernance contributive (1) » auteur Michel Briand,  a-brest.net

Dans la seconde partie de son intervention consacrée à l’innovation sociale ouverte », Michel Briand, également ancien élu en charge du numérique à Brest, a partagé avec nous son expérience de la mise en oeuvre d’une politique publique du numérique : « En développant une politique publique du numérique à Brest [1], l’intention première visait à réduire les inégalités, favoriser l’inclusion sociale et développer les usages.
Et puis petit à petit, nous avons appris « en marchant » de nouvelles pratiques, celle du faire avec qui laisse le temps aux uns et aux autres de s’approprier un projet à leur rythme, celle du donner à voir qui valorise les initiatives et ceux qui les portent, celle de l’attention aux initiatives qui encourage, celle de l’outillage qui met en capacité d’agir.

Ce sont les premiers pas d’une gouvernance contributive qui encourage l’implication des personnes, accompagne l’innovation sociale et met en réseau les acteur-cice-s, changeant la posture des élus et services qui deviennent animateurs plus que prescripteurs. »

Et comme Michel Briand a de la suite dans les idées, il partage avec nous les sites indispensables afin de revenir sur les débats de l’innovation sociale ouverte et de creuser la question :

LA GOUVERNANCE CONTRIBUTIVE

« Les dynamiques contributives sont à l’œuvre autour des financements participatifs, de la réutilisation des objets, des territoires en transition, des réseaux d’échanges de savoirs, des tiers lieux, du développement local participatif. Cette question des dynamiques contributives est une ouverture possible pour notre société transformée par le numérique. Notre société en crise sociale, économique et écologique a besoin de construire de nouveaux modèles. » Michel Briand [source – a-brest.net]

 

ALLER PLUS LOIN….

 

 

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.